MADAME BONJOUR,

Oui Madame, aujourd'hui je viens vers vous au nom de l'amour qui nous unis, nous mères et femmes africaines!

Permettez moi de vous appelez Olive, vu la familiarité dont vous avez fait preuve envers nous autres femmes congolaises, lors de l'ouverture de la conférence (au Kivu) sur les violences faites aux femmes et aux enfants, certaines barrières sont de ce fait tombées d'elles mêmes!

Car ce jour là, vous vous êtes non adressée à nous comme première dame, mais d'égal à égal, nous demandant même pour quelles raisons voulions nous "vous chiper votre mari?!!"...oui Olive, ce sont là les mots que vous avez malheureusement employé à notre encontre!

Lors d'un sommet il est vrai, destiné à soutenir et à faire la lumière sur ces viols immondes (50 par jours),perpétrés inlassablement et ce jour après jour au Kivu! C'est pour cela qu'aujourd'hui je vous interpelle, en tant que femme, épouse et mère !

Je voulais

Passons sur ce côté disons peu glorieux de votre personne Olive, car il ne doit pas être évident de garder une certaine dignité et une certaine distance, quand on vit ce que vous vivez, néanmoins c'est de la première dame que l'on avait

besoin ce jour là, et non d'une femme lambda expliquant indirectement au monde entier "qu'elle aussi avait ses problèmes"!

De même qu'il me semble inadapté et déplacé, de faire des remarques du genre

Alors solennellement je viens ici, vous tendre une main qui je vous le garantis, vous sera d'un grand secours dans les mois ou les années à venir! Revenez à l'essentiel Olive, et voici le moment où une femme peut faire la différence, vous pouvez choisir dés à présent de marquer l'histoire de votre pays la RDC de manière positive, ou de laisser dans les mémoires l'image d'une femme superficielle et préoccupée uniquement par son quant à soi!

Olive, cette course effrénée au pouvoir devra prendre fin un jour et toutes ces personnes qui vous vénèrent aujourd'hui, vous tourneront le dos au moment précis où vous rentrerez en disgrâce!

Alors pour une fois, vous qui vous réclamez de Christ, pensez à vous-même (oui charité bien ordonnée, commence par soi même) et de ce fait vous penserez également aux millions de vos compatriotes qui souffrent!

Aidez nous à éradiquer ce fléau qu'est le viol...ne vous contentez pas seulement de vains discours, mais agissez et juste une fois mettez vous à la place de nos pauvres

Je vous tend cette main avant qu'il ne soit trop tard, afin qu'un jour le peuple et pire l'histoire ne dise de vous "Dieu qu'elle était belle, mais tellement dénuée de compassion"!

Car très chère Olive, quand vous dites sans ciller :"que non, la RDC n'est pas la capitale mondiale du viol"...avec le respect que je vous dois, je ne peux vous laisser dire une chose pareille, car c'est faux! LA RDC EST LA CAPITALE MONDIALE DU VIOL, et affirmer le contraire, c'est faire offense et renier toutes ces femmes et jeunes filles qui ont subits ces crimes affreux!

Je voudrais également revenir sur le fait que vous dites de votre président de mari je cite: "qu'il est un hardant défenseur des droits de la femme et des orphelins", oui certes mais parlons nous du même homme qui preuve à l'appui a perpétré il y'a plusieurs années un viol sur une mineure de 17 ANS, et dont par la suite est née une petite fille "fruit" de ce viol?!!

Je passe également sur le fait qu'on le soupçonne de vous battre régulièrement, oui vous la première dame du Congo...

car cela il est vrai, relève de votre sphère privée!

Mais comme vous vous êtes permis inopinément de nous y inclure, donc je m'autorise à poser la question!

Olive, par ces diverses remarques, vous avez sans doute voulu créer une intimité "de bon aloi" qui malheureusement, ce jour là, à ce moment précis était vulgaire et déplacée...je me suis retrouvée à vous écouter, avec effarement et me suis demandée, si tout le monde avait retenu la même chose que moi!

Je me suis demandé quelle image on aurait du Congo, et surtout de la femme congolaise que vous êtes censée représenter!

Et une fois le choc passé, j'ai été catastrophée, l'indignation laissant place à la colère et à la honte!

Oui Olive, j'ai eu honte pour vous...honte de votre ignorance, de votre mépris de la bienséance, et honte surtout des ricanements qui n'allaient pas tarder à jaillir de toutes parts, car sincèrement j'aime mon pays et je n'aime pas qu'il soit l'objet de moquerie!

Car hélas, ces millions de morts, ces viols, ces tortures et ce manque de démocratie font de nous aujourd'hui la risée de l'Afrique et du monde!

Faisant dire de nous autres congolais, que nous ne sommes bons qu'à nous amuser, à boire, à nous habiller etc...

Ce n'est pas l'image que je voudrais qu'on retienne de mon pays, si majestueux et si impétueux, si riche et si accueillant!

Je rêve comme Luther-King, d'un Congo où les gens naissent et vivent égaux en droit et où la liberté ne sera pas un vain mot,

un pays où nous serions tous frères et où nos femmes, nos

Oui je rêve, et c'est la raison pour laquelle aujourd'hui je vous tends cette main...pour qu'à votre tour, vous vous réveilliez de ce cauchemar que vous

MERCI!

DIEU BENISSE LE CONGO ET LE PEUPLE CONGOLAIS!

soeurs et nos filles n'auraient plus peur de se faire violer ou massacrer! appelé "le rêve de toutes femmes", femmes qui je vous assure ne rêvent en rien de vous déposséder de votre "président de mari"!

YOUYOU MUNTU-MOSI

"les femmes mûres doivent cesser d'harceler les jeunes hommes", là ma chère vous avez semble t'il outrageusement inversée les rôles! soeurs!

savoir, s’il vous était venu à l'esprit, que ces femmes étaient plongées dans une souffrance énorme et une détresse réellement profonde, et si à ce moment là, il vous semblait que vos "petits tracas domestiques "voir vos "brèves de comptoirs", pouvaient se mesurer à l'horreur absolue que vivent nos soeurs, nos mères, nos filles?!!!